Les tiques, vecteurs de maladies

Les tiques peuvent transmettre à leurs hôtes des maladies dangereuses, qui sont surtout très répandues dans les pays méditerranéens. En raison de l'augmentation de la fréquence des voyages et l'introduction de tiques infectées, ces maladies se manifestent de plus en plus aussi en Suisse. Les maladies principales transmises aux chiens par les tiques sont la borréliose (maladie de Lyme), la babésiose (piroplasmose) et l'ehrlichiose (rickettsiose). La méningo-encéphalite verno-estivale (MEVE) peut également être dangereuse pour le chien, elle est souvent mortelle chez l'être humain.

La borréliose (maladie de Lyme)
Les borrélies sont des bactéries transmises par la tique commune (Ixodes ricinus). La borréliose se manifeste par de la fièvre, une perte d’appétit et des signes d’abattement. Cette maladie peut entraîner des inflammations articulaires et peut même, à des stades plus avancés, altérer les organes.

La babésiose (piroplasmose)
Les babésies sont des organes unicellulaires transmis par la tique brune du chien (Rhipicephalus sanguineus) et la tique Dermacentor (Dermacentor reticulatus). Ils attaquent et détruisent les globules rouges. C’est pourquoi le symptôme le plus fréquent de la babésie est l’anémie. Une forte fièvre, des urines de couleur rouge ou verdâtre, ou encore une jaunisse peuvent être d’autres symptômes de la maladie. Les lésions oculaires inflammatoires sont également fréquentes et peuvent avoir pour conséquence un décollement de la rétine.

L’ehrlichiose (rickettsiose)
Les ehrlichies (rickettsies) sont des agents pathogènes qui vivent dans ce qu’on appelle des monocytes. Elles sont transmises par la tique Dermacentor. Les animaux atteints d’une forme aigüe de la maladie peuvent souffrir de fièvre, d’apathie, de perte d’appétit, d’enflures des ganglions lymphatiques et d’hémorragies. Les malades chroniques perdent du poids et présentent une plus forte tendance aux saignements.

La méningo-encéphalite verno-estivale chez l’être humain
Les virus de la MEVE sont transmis par la tique commune (Ixodes ricinus). Les symptômes de la MEVE ne sont pas souvent évidents. L’apathie, la fièvre, des troubles locomoteurs peuvent être des signes. A un stade plus avancé, on constate également une rigidité du cou.
Ces maladies des chiens se soignent, mais leur traitement est en général long et coûteux. Par conséquent, il est d’autant plus important de prévenir ces affections avec une protection efficace contre les tiques.