Maladies transmises par les puces

Dermatite par allergie aux puces
La salive transmise lors d'une piqûre de puce peut provoquer une réaction allergique chez le chien. Cette allergie se manifeste par des rougeurs de la peau, une perte de poils, la formation de croûtes et des démangeaisons, ce qui fait que l'animal se gratte énormément. Des infections bactériennes accompagnées de lésions cutanées purulentes peuvent en outre ralentir la guérison.

Vers plats (Dipylidium caninum)
Les larves de puces absorbent en se nourrissant des œufs de vers plats. Après l'éclosion de ces œufs, des vers infectieux se développent dans la larve de la puce puis dans la puce elle-même. Si le chien absorbe en se léchant une de ces puces infectées, un nouveau ver se loge dans son intestin. Par conséquent, un chien qui a des puces devrait aussi être toujours vermifugé.

Anémie
Ce sont particulièrement les chiots qui sont touchés. La reproduction massive des puces requiert une absorption de sang importante. Par exemple, les puces femelles absorbent quotidiennement 15 fois leur poids corporel en sang. Ainsi, 200 puces environ consomment presque 10% du volume sanguin d'un chiot de 0,5 kg. Le jeune animal souffre en peu de temps d'anémie, qui se manifeste par une pâleur des muqueuses, de la faiblesse et de l'abattement.